Cette méditation sur le Psaume 136 a pour sujet la bienveillance de l'Éternel qui délivra son peuple de l'esclavage de l'Église, puis qu'il délivra du péché par l'envoi de son Fils Jésus-Christ pour lui préparer un héritage.

Source: Les Psaumes du Christ - Nos Psaumes. 2 pages. Traduit par Beth Pham-Ngoc

Sa bienveillance dure à toujours

« Célébrez l’Éternel, car il est bon, car sa bienveillance dure à toujours. Célébrez le Dieu des dieux, car sa bienveillance dure à toujours! Célébrez le Seigneur des seigneurs, car sa bienveillance dure à toujours! Celui qui seul fait de grands miracles, car sa bienveillance dure à toujours! Celui qui a fait les cieux avec intelligence, car sa bienveillance dure à toujours! Celui qui a étendu la terre sur les eaux, car sa bienveillance dure à toujours. Celui qui a fait les grands astres lumineux, car sa bienveillance dure à toujours! Le soleil pour dominer sur le jour, car sa bienveillance dure à toujours! La lune et les étoiles pour dominer sur la nuit, car sa bienveillance dure à toujours! Celui qui frappa les Égyptiens dans la personne de leurs premiers-nés, car sa bienveillance dure à toujours! Et il fit sortir Israël du milieu d’eux, car sa bienveillance dure à toujours! À main forte et à bras étendu, car sa bienveillance dure à toujours! Celui qui coupa en deux la mer des Joncs, car sa bienveillance dure à toujours! Qui fit passer Israël au milieu d’elle, car sa bienveillance dure à toujours! Et précipita le Pharaon et son armée dans la mer des Joncs, car sa bienveillance dure à toujours! Celui qui conduisit son peuple dans le désert, car sa bienveillance dure à toujours! Celui qui frappa de grands rois, car sa bienveillance dure à toujours! Qui tua des rois majestueux, car sa bienveillance dure à toujours! Sihon, roi des Amoréens, car sa bienveillance dure à toujours! Et Og, roi de Basan, car sa bienveillance dure à toujours! Et donna leur pays en héritage, car sa bienveillance dure à toujours! En héritage à Israël, son serviteur, car sa bienveillance dure à toujours! Celui qui se souvint de nous quand nous étions abaissés, car sa bienveillance dure à toujours! Et nous délivra de nos oppresseurs, car sa bienveillance dure à toujours! Celui qui donne du pain à toute chair, car sa bienveillance dure à toujours! Célébrez le Dieu des cieux, car sa bienveillance dure à toujours! »

Psaume 136

Avez-vous trouvé ennuyeux ce refrain récurrent, « car sa bienveillance dure à toujours »? S’agit-il d’une simple répétition? Une raison de sauter ce psaume dans votre prochaine lecture de la Bible? Ou peut-être une raison pour ne lire que la première partie de chaque verset?

Pensez-y encore.

Ce refrain récurrent rend le Psaume 136 unique dans tout le psautier. Il n’y a aucun autre psaume comme celui-ci. Ce refrain se répète pas moins de vingt-six fois. Pourquoi autant? C’est parce que le nombre vingt-six est profondément significatif. En hébreu, les lettres de l’alphabet avaient une valeur numérique et le total des lettres du nom « Seigneur » (Yahvé) faisait vingt-six. Ainsi, la forme de ce psaume en accentue le message : le Seigneur est le Dieu de la bienveillance éternelle.

Le mot hébreu traduit par « bienveillance » est riche de plusieurs sens possibles : il est le Dieu dont l’amour est à toute épreuve, il est rempli de bonté, de miséricorde et de compassion loyale. Ce mot définit notre Dieu. N’est-ce pas merveilleusement réconfortant?

Cette bienveillance nous parle de l’engagement de Dieu envers cette terre et ses habitants. Au commencement, Dieu créa ce monde, mais après la création vint la chute et l’entrée du péché. Dieu n’a pas détruit cette terre à ce moment-là, mais il a entrepris de racheter sa création en promettant un Sauveur, « car sa bienveillance dure à toujours ». En envoyant le Sauveur promis, Dieu œuvra à travers l’histoire d’Israël, délivrant son peuple élu lorsqu’il était esclave en Égypte, « car sa bienveillance dure à toujours ».

Puis, Dieu envoya son propre Fils comme Sauveur. « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle » (Jn 3.16). Dans sa bienveillance éternelle, Dieu envoya son propre Fils! Voilà la bonté de notre Dieu. Et voilà une excellente raison d’exprimer notre reconnaissance envers lui (v. 1)!

Dieu a préparé un « héritage » pour son peuple (v. 21-22). Cet héritage d’Israël était le pays de Canaan, mais pour les chrétiens actuels, cet héritage concerne la nouvelle terre (1 Pi 1.3-5), que Canaan annonçait d’avance. Dieu a préparé cela pour les croyants grâce à Jésus-Christ, qui est mort et ressuscité en vainqueur du péché et de la mort. Lorsque le Christ reviendra dans la gloire, le peuple de Dieu demeurera avec lui pour toujours sur une terre renouvelée. Alors, le peuple de Dieu exprimera éternellement sa reconnaissance envers Dieu pour sa bienveillance incessante, et personne ne trouvera cela ennuyeux!