Cet article a pour sujet la réponse de l'homme à la vocation reçue de Dieu. La transgression n'a pas aboli le mandat culturel ni le travail, mais a tout déformé. En Jésus nous recevons la restauration, avec l'assurance que notre travail pour Dieu ne sera pas inutile, dans l'espérance de la nouvelle création.

Source: La vocation du chrétien. 3 pages.